Ostéopathie, acupuncture : quelles techniques ?

Ce n’est pas seulement parce que vous ne présentez aucune présence de maladie ou d’infirmité que vous vous dites en bonne santé. En effet, la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social. Sachez que l’ostéopathie et l’acupuncture représentent une approche intégrative de la santé. Ces techniques, incluses dans la médecine douce, ne s’intéressent pas seulement à la maladie, mais insiste aussi sur la santé, notamment sur tous les aspects liés au mode de vie et au bien-être. Cet article vous aidera à en apprendre davantage sur les techniques de chacune de ces pratiques.

Les différentes techniques ostéopathiques

Dans la pratique de ses fonctions, l’ostéopathe utilise différents types de techniques en mesure de  corriger les dysfonctions présentes chez le patient. Il les choisit en fonction du patient, de sa douleur. Les techniques structurelles sont des techniques à visée articulaire, agissant localement sur la lésion elle-même. C’est par exemple le geste de correction sur une entorse qui fait cesser le spasme musculaire et permet de retrouver la mobilité de l’articulation. Les techniques viscérales vont permettre de redonner de la mobilité à l’abdomen, à la loge viscérale du cou, au thorax, bref, tous organes situés à l’intérieur d’une cavité qui ont le nom de viscère. Les techniques «crânio-sacrées» permettent de redonner un maximum de mobilité aux os du crâne ainsi qu’au couple que forment le crâne et le sacrum par l’intermédiaire de la dure-mère. Les techniques fonctionnelles sont utilisées par l’ostéopathe pour aider le patient à se corriger par l’intermédiaire de points d’appuis et de différentes structures. Les techniques myotensives ou techniques d’énergie musculaire sont utilisées de manière à faire gagner les muscles en souplesse.

Les techniques d’acupuncture

Dans le cadre de l’acupuncture, les spécialistes ont recours à des techniques qui utilisent des matériaux spécifiques comme l’électrostimulateur. La stimulation électrique est connue pour traiter certaines zones du corps douloureuses. L’acuponcteur fait l’insertion des aiguilles, place les électrodes sur les aiguilles par la suite le patient ressent un courant électrique doux. Les ventouses sont très souvent utilisées par les acupuncteurs afin de créer un relâchement des tensions, de la douleur, les lourdeurs et la fatigue musculaire.

Be the first to comment on "Ostéopathie, acupuncture : quelles techniques ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*